2000


Rapport - Roger Picard

 

 

C'était ma première participation à un défi sur des patins a roulettes.

Enfin, laissez-moi vous raconter comment j'ai découvert ce sport: Il y a 2 mois, j'ai acheté une paire de patins à roulettes dans une vente de garage! Sachant que les roues étaient à remplacées, je me suis dirigé vers un magasin de sport spécialisé. En magasinant cet article, je suis tombé sur une brochure jaune pétant annonçant le Défi de Montréal (128 km)!!! Mon premier commentaire était: comment est-il possible d'aller si loin? Bref, après quelques jours de réflexion, j'ai décidé de prendre le départ pour voir jusqu'où j'allais me rendre. En faisant quelques recherches sur le Net, j'ai trouvé un club de sport ( Montréal Elite ) avec lequel j'ai appris à mieux connaître ce sport et surtout à améliorer ma technique. Des personnes comme Johanne Tremblay, Robert Mitchell et Charles Beaudoin, ont été très influantes à ce sujet.

Le plus gros défi personnel que j'avais à surmonter était de retrouver l'endurance que je n'avais plus entraînée depuis au moins 12 ans en moins de 2 mois. En souffrant de multiples ampoules aux pieds et courbatures musculaires petit à petit je me suis entraîné et enfin le jour du Défi de Montréal est arrivé! Quelle expérience!!!

Le peu encore que je connaissais de ce sport, et les obstacles naturelles étaient au rendez-vous. Feuilles mortes et branches d'arbres sur la chaussée, pluie, et un puissant vent de face pour le retour. En général, mon parcours s'est bien déroulé, à l'exception du tronçon où la route était tellement glissante que j'ai cru patiner sur une patinoire à glace et bien sûr, pour les 2 dernières heures d'activités ou le combat contre l'épuisement physique et les crampes musculaires étaient de taille. Je suis sûr que vous savez de quoi je parle !

Plusieurs fois mon esprit était confronté à mettre un terme à cette épreuve, et l'abandon, je le sais bien n'est pas une honte dans des circonstances semblables. Enfin, j'ai ressenti un soulagement en m'approchant du Vieux Montréal et, à ma grande surprise j'ai pu boucler le défi.

Pour conclure, la leçon qui m'a le plus marqué lors de cette journée était de voir tous ces patineurs et patineuses, qui ont témoignés d'autant de solidarité, persévérence et de détermination à l'intérieure d'une épreuve qui pousse les limites à ses ultimes extrémités!

Roger Picard


Haut