2001


Rapport - Benoît Julien

 

 

Voici mon récit du Défi 2001. Depuis 6 ans je patine sur l'Estacade, un ride de 27 km. Chaque année j'avais remarqué les enseignes pour le Défi, sans jamais oser le faire. Je pensais que c'était juste pour les athlètes d'élite, ou pour les fous (peut-être que ça c'est un peu vrai). Comment est-ce qu'on peut faire 6 fois la distance que moi je faisais péniblement une fois?

A la fin d'août, ayant regardé le dépliant pendant quelques jours, j'ai décidé de checker le site web du Défi, et d'envoyer un courriel à Rod. Il faut que je dise que Rod a beaucoup fait pour me convaincre que si je m'entraînais bien avec le temps qui me restait, je serais capable de faire le Défi. En suivant ses conseils je me suis rendu compte que faire 40 km ou même 60 km m'était vraiment faisable. C'est alors que je me suis emballé pour de bon! L'entraînement a atteint son sommet la fin de semaine avant le Défi, quand j'ai fait le plein circuit sur deux journées afin de me familiariser avec le terrain. La deuxième journée il ventait tellement fort que ça m'a pris 8:40 juste pour compléter la deuxième moitié!

Le vrai Défi, samedi, était une expérience étonnante; j'ai été tellement heureux de le faire pour vrai après tous mes entraînements. Je l'ai patiné à seul, et je me souviens d'avoir souri beaucoup le long du trajet. Sûrement c'était la joie de le faire enfin, avec des gens merveilleux et sous des cieux favorables. Quand j'ai atteint la fin de la 4eme section et qu'il était juste 11h du matin, je ne pouvais pas le croire! Une heure plus vite que la semaine avant! J'avoue cependant que je ne souriais plus pendant la dernière section... mais de toute façon, arriver à la fin en moins de 7 heures était fantastique et complètement inattendu. Les bravos de ceux qui m'ont accueilli m'étaient vraiment chers, et j'ai adoré pouvoir applaudir ceux qui sont venus après.

Oui, je vais faire ça encore!

Benoît Julien


Haut