2002


Rapport - Mathieu Beausoleil

 

 

Le Défi de l'Île de Montréal... Si l'on a la chance d'avoir une température de chien comme cette année pour l'an prochain, on pourrais l'appeler Le défi des miséreux des miséreux de Montréal...

Froid, pluvieux, glissant... dangéreux même... J'ai dû prendre 13 minutes de plus que l'année passée pour réaliser le Défi, mais j'en suis beaucoup plus fier.

Félicitations à tous les participants, et souhaitons que l'année prochaine nous aurons de la meilleure température.

Mathieu Beausoleil


Haut