2004


Rapport - Guy Boivin

 

 

WOW!!! Le mot défi est vraiment réel... Cette année a été pour moi la plus difficile, moins bien préparé que les années précédentes (moins de milage), ce fut dès le départ ardu!!!!

Après seulement quelques kilomètres j'avais déjà mal à la cheville et je commençais à ressentir mon dos plutôt fragile cette année. Tout de même je suis ici pour performer et vaincre le défi, alors je me dis travailles plus fort et tu vaincras. Je suivais le peloton de François (nouveau président de Roller-Montréal) avec une certaine difficulté, et après environ 50 minutes avec eux j'ai dû décidé de baisser le rythme déjà! J'ai continué comme cela avec un des patineurs venus de la France (dossard #71), avec qui j'ai discuté en lui faisant découvrir les beautés de Montréal, y compris l'asphalte magané de Senneville et les maisons (disons plutôt les châteaux) du même endroit.

Plus tard notre bon ami Pan nous rejoint. Me voyant il décide de m'aider et de maintenir un rythme plus lent pour rester avec moi jusqu'à environ le mi-parcours (70 km). Après ça le rythme était trop fort pour ma condition physique et pour le reste du parcours j'ai été pratiquement seul, à part une dizaine de km sur Notre-Dame avec deux membres du Club de Victo (des gens très aimables).

J'ai fini un peu plus tard en 7h37, et ma femme Mylène (enceinte) et mon fils Jonathan ainsi que mes neveux et mon beau-frère m'ont acceuilli à l'arrivée (quel bonheur). Résultat : médaille d'or et un corps magané.... mais heureux.

Mon bonheur à été rendu possible à cause de toute l'équipe de Robert Fortier et de tous les bénévoles, de tous ces gens qui nous encouragent à nous dépasser et à faire de notre mieux. Merci à tous, et merci aussi aux gens de Roller-Montréal pour votre dynanisme et vos encouragements.

P.S. à l'an prochain - mieux préparé c'est promis!!!

Guy Boivin


Haut